L'Actualité en Temps Réel

Sonko et dérives communicationnelles : Fond de commerce pour politiciens et journalistes

Pourtant Ousmane Sonko est loin d’être irréprochable. Autant dans sa démarche, autant dans le contenu et l’orientation de sa communication, il fait très souvent des bourdes. Et, communicationnellement politique, cela peut être exploité positivement pour dévoiler certaines de ses limites.
Malheureusement, c’est loin d’être le cas pour le camp du Président Macky Sall. En lieu et place de stratégies bien définies, les lieutenants de Macky Sall adoptent une posture aux antipodes des réalités du véritable discours à tenir pour convaincre et savoir convaincre.
Ce qui n’est pas sans grandes conséquences, puisqu’ils tombent dans les travers d’une communication sinueuse. En termes clairs, leur objectif est de tout faire pour plaire au prince, au seul maître de
Ils versent dans des dérives et heurtent la conscience collective. Pour eux, Ousmane Sonko et devenu un fond de commerce pour pouvoir accéder à des strapontins, des prébendes et des sinécures.
Dans ce lot, figurent en bonne place des journalistes en perte de vitesse. Le sont-ils d’ailleurs ? Foulant au pied les règles d’éthique et de déontologie, ils se battent pour faire des plateaux afin d’attaquer le sieur Sonko. Peu importe le sujet, devant remplir leur part du marché – après avoir reçu des espèces sonnantes et trébuchantes – ils sont appelés à porter des attaques contre sa personne.
C’est devenu tellement flagrant que le Sénégalais a fini d’en démasquer certains. Tout ceci pour dire, qu’une meilleure forme de communication loin de l’aveuglement politique pourrait mieux avoir des résultats escomptés par rapport à ce cirque qui est loin d’honorer une certaine classe politique.

Avec Senegal7