Sortie album Mane Mane – Les productions secrètes du duo Habib Faye

0

Décédé en avril 2018, Habib Faye parle de nouveau aux mélomanes, grâce à un album qu’il avait, de son vivant, enregistré en cachette avec son ami Ablaye Cissoko. Son épouse était présente à la séance d’écoute, jeudi dernier. Un régal !

 

Avant-hier, dans ce bar-restaurant sis à Dakar, les mélomanes se sont régalés. Dix titres de chansons, avec des messages différents. C’est dans cet environnement chic et enjouant qu’Ablaye Cissoko a rendu un vibrant hommage à son ami, feu Habib Faye. Ensemble, les deux hommes avaient enregistré en cachette plusieurs morceaux. Ablaye a pris la décision de sortir dix titres de ce riche répertoire où les deux artistes retracent le combat d’Habib pour l’Afrique. A cet effet, une séance d’écoute des morceaux de musique a été organisée. Ce qui est sûr, c’est que les mélodies n’ont pas laissé les invités indifférents. Avec des rythmes différents et des messages à destination multiple, Ablaye et Habib ont ravi les cœurs.

Parmi les titres, il y a la chanson intitulée ‘’Sidy est là’’, où les deux artistes partent à ‘’la recherche de la paix’’, selon Ablaye. Dans la chanson ‘’Mami Niang’’, qui est de base acoustique, ils racontent l’histoire d’un enfant qui est venu au monde et qui a perdu sa mère très tôt et qui était dans une très grande famille. Alors la première femme de son père a pris la décision d’éduquer cet enfant. Ce dernier arrive dans ce monde avec une douleur énorme, mais il arrive quand même à réussir dans la vie et il dit : ‘’Je pourrais avoir sur terre tout ce qu’un homme voudrait avoir, mais je ne pourrais jamais payer cette dame. Ce que je souhaite, c’est qu’elle ait une longue vie pour qu’elle puisse voir l’enfant qu’elle a éduqué’’, raconte Ablaye Cissoko. Les deux amis ont, dans l’ensemble de leur œuvre, ‘’montré l’importance des instruments africains’’, ajoute Ablaye Cissoko. Dans l’album, ils n’ont pas non plus manqué de rendre hommage à Youssou Ndour dans ‘’Africa’’ et de parler, entre autres, de l’hivernage, de l’amitié et de l’amour.

Suite à cette séance d’écoute, Ablaye, en compagnie de Vieux Mac Faye, frère d’Habib, de Maboussa Thiam, amie du défunt, et de Djiby Diatta, a expliqué qu’il a publié cet album parce que, selon lui, ‘’c’est ce que Habib aurait voulu’’. Il souligne également le consentement de la femme de l’artiste qui, d’ailleurs, était présente à la séance d’écoute. L’album sera disponible le 19 avril. Ablaye Cissoko donne donc rendez-vous, ce jour-là, pour un concert à l’Institut français de Dakar, et le 24 avril à l’Institut français de Saint-Louis.

La rencontre s’est terminée par des témoignages et une prière pour que l’âme de notre artiste repose en paix.

Leave a comment