Accueil Actualités Sortie fracassante contre les Magistrats : Fatoumata G. Tall, chargée de Com...

Sortie fracassante contre les Magistrats : Fatoumata G. Tall, chargée de Com de Bamba Dieye, recadre Ismaïla Madior Fall et Téliko

«Désolée monsieur le ministre mais le respect se mérite monsieur Ismaila Madior Fall doit être le dernier a parler de responsabilité et a donner des leçons de morale a qui que ce soit. Si on devait décerner la palme de l’irresponsabilité a cause du reniement, de l’accomplissement de toutes les forfaitures de différents présidents de ce pays sa courte trajectoire est suffisamment éloquente. Apprendre aux étudiants le droit et attendre le crépuscule de sa carrière d’enseignant pour être un parmi les artisans d’une cabale politico-judiciaire où aucune règle de droit n’est respectée, c’est cela monsieur le ministre le comble de l’irresponsabilité.

Cheikh Bamba Dieye est un homme politique qui force le respect, par sa rectitude, sa constance et son combat de tous les instants pour la justice, l’Etat de droit et la démocratie. C’est cela le fondement de sa représentativité et du profond respect que nombre de sénégalais lui vouent. Ces convictions d’hier sont conformes a celles d’aujourd’hui et il n’a jamais été le bras armé de qui que ce soit pour des combats politiques de bas étage.
Cheikh Bamba Dieye et avec lui beaucoup de sénégalais ont bien raison de n’éprouver que du mépris pour tous ceux qui se sont entachés en jouant des rôles qui ne sont pas les leurs et en n’ayant aucun respect pour les lois de la république ainsi que pour les droits et libertés du citoyens.
Tant que vous ne justifierez pas des mêmes états de services (éthique – constance et crédibilité) abstenez-vous monsieur le ministre de médire car les masques sont tombés depuis très longtemps dans ce pays et des personnes de votre espèce ne peuvent plus tromper. Quant au président de l’union des magistrats qui s’offusque, il faudra qu’il nous dise s’il ne remarque pas que certains magistrats sont devenus les bras armés de l’exécutif pour liquider des adversaires politiques. Il faudra aussi qu’il nous dise où est ce qu’il était quand le ministre et beau-frère du président de la république disait la même chose des juges de la cour de justice de la Cedeao? Le magistrat consciencieux qui fait avec abnégation son travail aura droit de la part de nous tout le respect, l’estime et la considération que lui confèrent la noblesse de sa mission. Notre responsabilité à tous est de nous battre pour sauver la justice». Fatoumata Gassama Fall, chargée de communication du Fsd/Bj

Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici