Accueil Actualités Soutien aux Forces de l’ordre: Après le Commissariat de Grand-Yoff, le FRAPP...

Soutien aux Forces de l’ordre: Après le Commissariat de Grand-Yoff, le FRAPP et le CJCVP dotent le Commissariat de Thiaroye de masques barrières

Le FRAPP France Dégage et le Collectif pour la justice et contre les violences policières continuent ses actions citoyennes à l’endroit des forces de l’ordre en cette période de pandémie de covid-19 durant laquelle elles sont davantage exposées au virus. Les pandores du Commissariat de Thiaroye viennent ainsi de recevoir un don de masques barrières après le Commissariat de Grand-Yoff.

« Après le commissariat de Grand Yoff, une délégation conjointe du Collectif pour la justice et contre les violences policières et du Front pour une Révolution Anti-impérialiste Populaire et Panafricaine s’est rendue au commissariat de Thiaroye pour une distribution de masques et de gel hydroalcoolique à nos compatriotes policiers aujourd’hui », lit-on dans un communiqué conjoint du FRAPP France Dégage et du Collectif pour la justice et contre les violences policières.

Selon le document, cet acte entre dans le cadre de l’initiative prise par le Frapp de se mettre aux côtés des forces de sécurité et de défense pour les soutenir face aux nombreuses difficultés auxquelles elles sont confrontées au quotidien dans leur mission de sécurisation des personnes et des biens, et de maintien de l’ordre : sous-effectifs, traitement insuffisant, manque de moyens logistiques, gouvernance anti-démocratique des personnels, inexistence d’un syndicat pour défendre leurs intérêts matériels et moraux, etc.

« Depuis l’arrivée de la covid-19 au Sénégal, avec les mesures prises par l’autorité politique dont la loi sur l’État d’urgence et le couvre-feu, nos compatriotes policiers et gendarmes en première ligne du combat, constamment au contact de potentiels porteurs du virus, semblent être oubliés dans le cadre du travail qu’ils abattent pour le respect du couvre-feu et des autres mesures barrières. C’est pourquoi le FRAPP a voulu par ce geste contribuer à sécuriser les force de sécurité pour qu’elle puisse mieux sécuriser, et sans coup férir, nos populations », précise le communiqué.

 

Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici