L'Actualité en Temps Réel

Souveraineté alimentaire : Comment l’Afrique compte nourrir le monde

Avec son énorme potentiel agricole, le continent africain compte pleinement assurer sa sécurité alimentaire et contribuer à nourrir le monde. Pour ce faire, le président de la Banque africaine de développement (Bad), à l’occasion de l’ouverture de la deuxième conférence internationale de Dakar sur la souveraineté alimentaire a annoncé que l’institution financière qu’il dirige s’est engagée à financer jusqu’à hauteur de 10 milliards de dollars le développement agricole et la souveraineté alimentaire du continent africain.

« L’Afrique peut et devrait contribuer à nourrir le monde. Le potentiel est important, mais personne ne mange cela. Il est temps pour le continent d’être appuyé afin de contribuer à nourrir le monde », a, en effet, fait savoir Akinwumi Adesina.

L’ancien ministre nigérian de l’Agriculture et du Développement rural a déclaré que « le temps de l’action est venu. L’heure est venue pour la souveraineté et la résilience pour l’Afrique. Ce que l’Afrique fera dans l’agriculture déterminera l’alimentation du monde. Le reste du monde va soutenir l’Afrique à atteindre ses objectifs ».

D’après Akinwumi Adesina, « le sommet de Dakar doit consacrer « un nouveau départ vers une nouvelle destination ». A ce titre, il a rappelé, dans les colonne de LeSoleil.sn que « nos Nations sont nos mères. Elles nous portent pour que nous nous développions. Nous devons relever la barre, relever nos ambitions et nous dire qu’il est temps de nourrir l’Afrique. Et cela est possible ».

Senegal7