Accueil Actualités Tabaski -Baux Maraichers : Les prix du transport augmentent du simple au...

Tabaski -Baux Maraichers : Les prix du transport augmentent du simple au double

Tabaski

L’approche de la fête de tabaski est symptomatique de l’augmentation du prix du transport au niveau des gares  routières.

L’Etat qui laisse faire incite les chauffeurs à réguler le prix du transport à leur avantage. Conséquence : certains étaient prêts à en découdre avec les chauffeurs. Ce qui a donné beaucoup de tensions.

« A  chaque approche de la fête, certains chauffeurs spéculent  pour augmenter les prix de transport. D’habitude, je payais 8000 francs pour me rendre  au  Fouta.

Aujourd’hui  (ndlr  :  Hier lundi), on  m’a fait comprendre que le billet coûte  10 000 F sans compter le supplément que je dois payer pour le transport de mes bagages.

C’est inadmissible ! Cela doit arrêter.  Il  faut  que  le  ministre  des  Transports fasse    entendre    raison    à  ces  chauffeurs.

Qu’il réglemente son secteur  », exhorte Ramata Ndiaye dans le journal Le Témoin, ne pouvant contenir sa colère. Au niveau des gares routières clandestines de bus « horaires », la situation est pire.

Les bus en partance pour Matam, Vélingara et Touba sont stationnés à la station d’essence de Diamaguène. Aucun respect des gestes barrières entre les clients.

Des voyageurs dont certains voulant faire voyager leurs moutons se bousculaient.

L’espace réservé à ces bus se révélait ainsi très exigu pour contenir le nombre fou des passagers aux alentours de la station d’essence.

Les prix sont passés de 7000 à 8000 F au niveau des bus en partance pour Matam.

Pour cette destination, on fait peu cas des mesures édictées par les autorités sanitaires. Certains passagers voyagent parfois sans masque.

Assane SEYE-Senegal7

 

 

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici