Accueil Une Talla Sylla leader du Jef Jel : « Idrissa Seck serait pire...

Talla Sylla leader du Jef Jel : « Idrissa Seck serait pire qu’Hitler s’il prenait le pouvoir ».

Entre Idrissa Seck le  leader de Rewmi et le Président du Jel Jel, Talla Sylla, ce n’est plus le grand amour. Et au moment où Idy apparait comme le principal challenger  de Macky pour la prochaine  Présidentielle, Talla  annonce publiquement sa décision de soutenir le chef de l’Etat sortant. Ainsi le président du Conseil départemental de Thiès va faire face à un front local  qui risque  vraisemblablement de fausser  son élan  stratégique de faire partir Macky en 2019.

Talla Sylla est un homme politique bien connu du public sénégalais en raison notamment de ses frasques artistiques qui ont surtout  contribué à sa notoriété du temps de Wade. D’ailleurs les coups de marteau qui lui ont été infligés dans les couloirs de l’Assemblée nationale d’alors dénotaient de ses relations exécrables avec le pouvoir de Wade. Elu maire de Thiès par le truchement de son alliance stratégique avec Idrissa Seck en 2014, leurs relations se sont depuis détériorées pour des raisons politiques. D’ailleurs le Conseil départemental de la cité du rail aurait naguère  opposé un véto en ce qui concerne le vote du budget de la mairie de Thiès. Une affaire qui avait fait grand bruit et dont les relents se sont rendus aujourd’hui  visibles à quelques mois de la présidentielle de 2019.En effet, Talla  a publiquement annoncé sa décision de soutenir le candidat Macky Sall. Un coup de semonce que le leader du Jef Jel a expressément mis en branle pour contrecarrer politiquement  Idy devenu par la force des choses, le plus grand challenger du chef de l’Etat sortant. Certes, plusieurs leaders de la mouvance présidentielle ont dans leur collimateur l’ancien premier ministre de Wade. Mais au moment où ce dernier continue d’accabler Macky et son pouvoir-situation qui aurait conduit l’Ige à fouiller sa gestion 2009-2014-Talla Sylla s’érige en rempart susceptible de riposter politiquement de l’intérieure de la « tanière Thièssoise »  pour permettre au président de la République d’encercler Idy en vue de l’élection présidentielle de 2019.Une stratégie qui à terme pourrait aussi  permettre  à la majorité  de couler un adversaire qui s’impose de plus en plus  de lui-même sur le landerneau politique national. Aujourd’hui  la « dangerosité » du président du Conseil départemental de Thiès empêcherait sérieusement  à Macky de dormir d’un sommeil du juste. Et cerise sur le gâteau, les dossiers brûlants de Khalifa Sall et Karim Wade assombrissent quelque part la stature et la  gestion sobre et vertueuse du pays par ce dernier. Talla Sylla vole ainsi au secours du pouvoir pour des raisons éminemment stratégiques. Et ce n’est pas pour rien qu’il a martelé qu’Idy serait pire qu’Hitler s’il prenait le pouvoir !

Senegal7.com