Accueil Actualités Terme Sud-Ouakam : Un drame social de 79 familles transformées en Sdf...

Terme Sud-Ouakam : Un drame social de 79 familles transformées en Sdf !

drame

Un pouvoir qui se disperse en  anecdotes verse le plus souvent  dans des drames sociaux à l’instar de l’humiliation et de l’expulsion des 79 familles détenant le droit de préemption qui leur garantit le droit d’occuper légalement  leurs  logements à Terme Sud .

La hiérarchie militaire a en effet fait valoir le pouvoir de la force pour expulser  avec une armada   jamais vue ces familles de militaires à la retraite qui auront tout donné à l’Armée et à leur pays.

Le bail de cette partie de Terme sud en litige aurait expiré depuis 1994, ce qui a donné à ces militaires retraités la possibilité de se passer de leurs indemnités de logement pour en retour jouir du droit de préemption qui leur concède le droit d’occuper légalement ces logements.

Mais comme par le biais de la coopérative militaire (Comico), des hauts gradés ont décidé de s’approprier ces logements, le résultat est plus que désolant.

Aujourd’hui, tous les sénégalais assistent’ ahuris à l’humiliation et à l’expulsion de 79 familles que le président de la République verra se transformer en Sdf après de bons et loyaux services que leurs maris ont rendu à la Nation sénégalaise par l’entremise de la grande muette.

C’est cela la gestion sobre et vertueuse d’un pouvoir rompu à la prévarication et à humiliation de sa population. Quand la  justice tranche ce litige vieux comme le monde, la réponse saute aux yeux, eu égard à l’acharnement dont la chancellerie fait montre sur des magistrats dont le seul tort est d’être perpétuellement en quête de l’indépendance de la justice.

Le Sénégal est un pays à refaire sur tous les plans car le pouvoir de Macky Sall aura échoué sur toute la ligne. Diantre !

Assane SEYE-Senegal7

 

8 Commentaires

  1. […] L’expulsion de 79 familles au Terme Sud le 30 septembre dernier a suscité une vague d’indignation. Malgré les efforts des familles de militaires qui ont sué plusieurs années durant pour assurer leur droit de préemption afin de pouvoir occuper légalement ces logements, le sabre de la justice s’est abattu sur la tête de ces citoyens vulnérables. […]

  2. […] L’expulsion de 79 familles au Terme Sud le 30 septembre dernier a suscité une vague d’indignation. Malgré les efforts des familles de militaires qui ont sué plusieurs années durant pour assurer leur droit de préemption afin de pouvoir occuper légalement ces logements, le sabre de la justice s’est abattu sur la tête de ces citoyens vulnérables. […]

  3. […] L’expulsion de 79 familles au Terme Sud le 30 septembre dernier a suscité une vague d’indignation. Malgré les efforts des familles de militaires qui ont sué plusieurs années durant pour assurer leur droit de préemption afin de pouvoir occuper légalement ces logements, le sabre de la justice s’est abattu sur la tête de ces citoyens vulnérables. […]

  4. […] L’expulsion de 79 familles au Terme Sud le 30 septembre dernier a suscité une vague d’indignation. Malgré les efforts des familles de militaires qui ont sué plusieurs années durant pour assurer leur droit de préemption afin de pouvoir occuper légalement ces logements, le sabre de la justice s’est abattu sur la tête de ces citoyens vulnérables. […]

  5. […] L’expulsion de 79 familles au Terme Sud le 30 septembre dernier a suscité une vague d’indignation. Malgré les efforts des familles de militaires qui ont sué plusieurs années durant pour assurer leur droit de préemption afin de pouvoir occuper légalement ces logements, le sabre de la justice s’est abattu sur la tête de ces citoyens vulnérables. […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici