L'Actualité en Temps Réel

« Tombé mo waral ay gaffe » : Des éloges sur le ministre des sports qui sonnent mal à l’oreille

0

L’on ne sait pas si c’est une bourde ou un écart  de langage mais lorsque le Chef de l’Etat rendait hommage au monde du foot au Palais de la République ce mardi,  il a bien dit « tombé mowaral ay gaffe en adoubant le ministre des sports Matar Bâ.

Mais là,le Premier Sénégalais a commis une bourde car cette expression Ouolof renvoie plutôt à quelque chose de péjoratif. Le ministre Matar Bâ a tout le mérite de cette belle victoire des Lions, c’est ce que semblait dire le Premier Sénégalais mais en passant par la langue Ouolof,il a  obtenu l’effet contraire.

Sur le plan institutionnel, après le Chef de l’Etat, tout l’honneur de cette consécration  revient à Matar Bâ. Il a fait ce qu’il avait à faire et le tour est joué avec nos vaillants Lions. Matar est bien un gagneur car n’eut été sa diligence, la politique sportive à l’origine de ce sacre continental du Sénégal n’aurait pas eu lieu.

C’est donc le lieu de le féliciter et d’éviter de  l’associer à ce fameux concept Ouolof évoqué en terme de dépit « tombé mo waral ay gaffe. Communiquer en Ouolof c’est différend  de l’entendement qu’on n’en a en français, ces deux langues étant dissemblables sur plusieurs points.

Ce qui n’a pas empêché à la fête d’être belle et que tout l’honneur est revenu au peuple Sénégalais mais aussi au Chef de l’Etat qui a mis les moyens à l’origine de ce sacre continental.

Assane SEYE-Senegal7

laissez un commentaire