Accueil Amerique Trump serait un faux self-made man mais un vrai fils à papa

Trump serait un faux self-made man mais un vrai fils à papa

D’après une enquête du New York Times, relayée par Courrier International, le président Donald Trump aurait reçu beaucoup d’argent de son père. Le montant en question est estimé à plusieurs centaines de millions de dollars.

L’idée d’un Trump comme étant un milliardaire qui s’est fait que grâce à lui-même serait définitivement fausse.
Son géniteur aurait visiblement joué un rôle déterminant dans sa réussite même s’il n’a jamais cessé clamer le contraire. “Ce que j’ai construit, je l’ai construit moi-même”, a toujours soutenu l’actuel président des Etats-Unis.
Une enquête du New York Times a révélé que le légendaire magnat de l’immobilier new-yorkais, Fred C. Trump a aidé son fils qui aurait reçu de l’empire immobilier paternel l’équivalent d’au moins 413 millions de dollars.
L’origine de cet argent serait douteuse car il proviendrait de montages fiscaux opérés dans les années 90. Certaines opérations relevaient de la fraude pure et simple, a découvert le New York Times.

En somme, les parents de Trump auraient légué plus de 1 milliard de dollars à leurs enfants sauf aux Etats-Unis, les dons et héritages étaient, à cette époque, taxés à 55 %. Ce qui représente une facture fiscale d’au moins 550 millions de dollars.
Grâce à des procédés illégaux, la famille Trump n’a versé que 52,2 millions de dollars, soit 5 %, d’après leurs déclarations.
Si Donald Trump refuse de se prononcer sur cette affaire, son avocat, Charles J. Harder, s’est fendu d’un communiqué dans lequel il écrit: “Personne n’a commis de fraude fiscale. Les faits sur lesquels le New York Times fonde ses affirmations sont foncièrement inexacts”, observe-t-il. “Le président Trump n’a pratiquement aucune part dans tout cela”, poursuit-il, affirmant que le président a délégué ces tâches à des parents et des fiscalistes.
Robert Trump, le frère du président, a sorti, à son tour, un communiqué dans lequel il dément les accusations portées. “Toutes les déclarations concernant les dons et les héritages ont été déposées en temps et en heure, et les impôts dus ont été payés.”
Cheikh KANE / SENEGAL7