Accueil Europe Turquie: Le contrôle des réseaux sociaux créent la polémique

Turquie: Le contrôle des réseaux sociaux créent la polémique

Les réseaux sociaux seront désormais contrôlés par les autorité en Turquie. Un texte controversé suscite l’inquiétude des défenseurs de la liberté d’expression qui y voient un moyen supplémentaire pour les autorités d’Ankara de faire taire les dissidents.

Le parlement turc a adopté très tôt mercredi 29 juillet, un projet de loi, soutenu par la majorité présidentielle, pour élargir le contrôle des autorités sur les réseaux sociaux.

Cette loi oblige notamment les principaux réseaux sociaux comme Twitter et Facebook à avoir un représentant en Turquie et à obtempérer aux injonctions de tribunaux turcs.

Ce texte suscite l’inquiétude de nombreux internautes et ONG alors que les réseaux sociaux sont devenus l’un des rares espaces où les voix critiques osent encore se faire entendre en Turquie.

Les ONG s’inquiètent de l’érosion de la liberté d’expression en Turquie et un contrôle accru des réseaux sociaux pourrait aussi limiter l’accès des Turcs à des informations indépendantes ou critiques, dans un paysage dominé par les médias pro-gouvernementaux.

                                                            Mouhamadou Sissoko-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici