Accueil Actualités UCAD: Le FRAPP plaide le renforcement de la sécurité au sein et...

UCAD: Le FRAPP plaide le renforcement de la sécurité au sein et aux alentours de l’Université

Les locataires du campus social de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar ne sont en sécurité, après l’agression suivi de meurtre de l’étudiant Celestin Philippe Ahyi dans la nuit du 26 au 27 Septembre 2020 à 22h. Pour demander plus de sécurité dans ce temple du savoir, le FRAPP Ucad a déposé ce vendredi deux lettres de protestation contre l’insécurité. Une sur la table du Commissaire du Commissariat du Point E et une autre sur la table du directeur du COUD.

Après l’assassinat de l’étudiant Celestin Philippe Ahyi, Le Front pour une Révolution Anti-impérialiste Populaire et Panafricaine(FRAPP)/UCAD vient de saisir le Directeur du COUD et commissaire du commissariat du Point E pour demander la sécurisation de L’enceinte de l’UCAD et ses alentours.

« Le cas Joel est loin d’être un cas isolé . Nombreux sont les camarades étudiants ayant rapporté avoir , au moins une fois , été victimes de d’agression dans ce secteur. Nous vous invitons donc Monsieur le commissaire non seulement à régler ce problème d’insécurité qui règne aux alentours de l’Université en déployant constamment sur le terrain vos éléments, voire mettre sur pied une unité spéciale mais aussi de nous recevoir pour essayer de discuter sur les perspectives qui mettront fin à ce fléau », peut-on lire dans la lettre adressée au Commissaire du Commissariat du Point E.

Au Directeur du COUD, le FRAPP/UCAD a demandé d’entrer en collaboration avec les forces de sécurité pour garantir la sécurité des étudiants dans l’environnement universitaire. Car pour les étudiants, « cette insécurité est notamment due à l’absence des forces de défense et de sécurité dans ce secteur ».

A.K.C – Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici