Vers un vendredi de tous les dangers: Le Cudis lance un appel « pressant » et « solennel » aux acteurs politiques

« Le Cadre Unitaire de l’Islam au Sénégal (CUDIS), après concertation et sous le mandat des khalifes généraux et responsables d’associations islamiques du Sénégal, lance un appel pressant et solennel aux acteurs politiques de tous bords pour la préservation de la stabilité et de la paix si chères à notre pays », renseigne un communiqué de l’organe.

D’après le Cudis, ces derniers mois, le pays s’enfonce de plus en plus dans une zone de turbulences et est agité par des troubles liés à des différends juridiques et pré électoraux qui cristallisent les tensions et perturbent gravement la quiétude des citoyens.

« Pourtant, le Sénégal a souvent franchi des tensions électorales, en consolidant des consensus durables et mis en avant l’intelligence et la responsabilité des acteurs pour éviter les crises politiques dramatiques observées dans d’autres pays », rappelle le Cudis.

Le Cadre Unitaire de l’Islam au Sénégal rappelle également que la marque des hommes politiques sénégalais a toujours été globalement leur capacité de dépassement et de retrouvailles que les récits historiques retiennent et magnifient. « Ceux d’aujourd’hui ne peuvent pas faire moins que leurs devanciers. Il est encore temps de se retenir et de privilégier, sans juridisme excessif, ni faiblesse rédhibitoire ou partisane, le dialogue national pour la résolution des différends », souligne le Cudis.

Diaraf DIOUF Senegal7