Vidéo-Gestion des déchets : L’UCG débloque 2 milliards, les concessionnaires sursoient à leur mot d’ordre

Après 24 heures d’arrêt de travail pour réclamer sept (7) milliards de FCFA de dette à l’État du Sénégal, le collectif des concessionnaires du nettoiement a décidé de surseoir à son mot d’ordre. Une décision prise à l’issue d’une rencontre avec le coordinateur de l’Unité de coordination de la gestion des déchets solides (UCG) qui a mis deux (2) milliards sur la table. « On a levé l’équivoque entre nous et l’UCG. Nous étions pas en grève mais c’était un arrêt de travail causé par des difficultés. Le coordonnateur de l’UCG nous a rassuré et nous a promis de nous donner deux (2) milliards et le reste, il va voir des schémas de financement pour qu’il puisse s’en sortir », a déclaré à la fin de la rencontre le porte parole des concessionnaires. Mass Thiam, coordinateur de l’Unité de coordination de la gestion des déchets solides (UCG) a rassuré les concessionnaires quant à la bonne volonté de l’État du Sénégal, « nous avons discuté et nous avons trouvé un point d’accord. Un premier acompte sera fait aujourd’hui (27 octobre 2021) et nous continuerons les discussions avec les autorités compétentes pour que dans le cadre des prochaines lois de Finances qu’on puisse avoir des injections supplémentaires. Mais il est important de souligner que cette situation découle de deux choses : de la forte augmentation du volume de déchets collectés qui a forcément une incidence sur leur niveau de facturation, mais aussi de l’augmentation de leur taux de facturation en 2021. C’est deux effets combinés ont eu un impact significatif sur leur trésorerie, mais on a pris conscience de tout cela et les autorités trouveront des solutions », a affirmé le coordinateur de l’Unité de coordination de la gestion des déchets solides (UCG). Regardez :

Mbissane TINE-Senegal7