Raabi  header

Vidéo-Kaolack : le petit fils de Baye Niasse remonte les bretelles aux politiciens de la ville

0

Le président du mouvement MADAN Abdallah Mountakha Niasse poursuit sa tournée dans le département de Kaolack. Entre doléances et préoccupations exprimées par les populations, il a demandé au gouvernement de respecter ses engagements en apportant des réponses concrètes aux problèmes du département.

Il faut signaler que cette démarche du petit fils de Baye Niasse risque d’éloigner les marchands d’illusions qui mettent à profit les campagnes électorales pour promettre l’impossible aux électeurs.

Accueilli comme un sauveur, Abdallah Mountakha Niasse a bien écouté les populations pour faire l’inventaire des politiques publiques menées dans le département de Kaolack depuis les dernières élections locales.

Aujourd’hui, le choix du futur maire et de celui qui pourrait devenir le prochain président du Conseil départemental, est assujetti à ses consignes. Les  femmes et les jeunes qu’il a accompagnés dans le cadre de leurs activités l’ont fait savoir lors d’une rencontre tenue ce mardi 28 décembre.

Selon le chef de file de MADAN « les questions liées à la campagne de commercialisation de l’arachide n’ont pas encore trouvé de solutions ». En effet, beaucoup de stocks en souffrance sont toujours entreposés dans les sékos et les paysans n’ont pas vu l’ombre de la Sonacos malgré les informations données par le ministère de l’Agriculture.

Le besoin d’éclairage et d’infrastructures routières telles que les pistes rurales a été également exprimé par les populations de Kaolack, particulièrement celles du village de Mbame.

Entre les villages de Médina et de Kahone, les femmes enceintes y souffrent le martyr faute de routes pratiquables. Ce qui rend très difficile  les conditions d’accouchement. C’est d’autant plus compliqué qu’en période hivernale, cette zone reste inaccessible et est coupée du reste du département. Abdallah Mountakha Niasse signale par ailleurs qu’au niveau de la commune de Médina Baye, il se pose un problème criard d’assainissement.

Notamment au quartier Médina où les travaux entamés depuis longtemps n’ont jamais été achevés. C’est aussi le cas au quartier Médina Mbaba où les habitants réclament la fermeture du canal à ciel ouvert depuis le magistère du président Senghor. À rappeler qu’Abdallah Mountakha Niasse va boucler sa tournée départementale cette semaine en attendant l’ouverture de la campagne électorale.

Assane SEYE-Senegal7

 

Leave a comment