Vidéo : Kémi Séba accueilli en « Roi » en Guadeloupe

0

Kémi Séba, leader du mouvement « Urgences panafricanistes », expulsé et devenu personna non grata au Sénégal, est en visite aux Antilles, en Guadeloupe, pour communier avec le peuple noir présent sur ces terres situées en Amérique Latine et appartenant à la France. Dès son arrivée à l’aéroport, le panafricaniste a été chaleureusement accueilli. Interrogé par les médias locaux, Kémi Séba s’est prononcé en profondeur sur les raisons de sa visite.

« Je ressens beaucoup de joie et énormément d’émotion. C’est une terre sacrée, une terre de résistance, de dignité, de couleurs. C’est aussi une terre à partir de laquelle débutera beaucoup de combat pour le peuple noir dans sa globalité. Nous ne sommes pas là pour les vacances mais pour communier avec notre peuple et parler d’un certain nombre de sujets qui fâchent tout ceux qui marchent sur le dos de notre peuple », assure Kémi Séba.

Adulé par des centaines de personnes conquises par l’idéologie de l’activiste, Kémi fait appel à l’égalité. « Nous voulons un monde d’égalité, un monde de justice sociale, un monde dans lequel tous les noirs et les autres peuples du monde pourront marcher en égalité. Et tant qu’il y aura certains qui marcheront sur le dos des autres, le monde ne pourra pas tourner en rond », confie-t-il.

Le panafricaniste, expulsé du Sénégal pour avoir brûle un billet de 5000 Fcfa en public, termine en appelant son peuple, les noirs, ainsi que les Guadeloupéens, à continuer la bataille malgré les difficultés rencontrées dans le passé.

« La Guadeloupe et les Caraïbes sont les phares de la résistance de notre peuple au XXI siècle. C’est la partie de notre peuple qui a été la plus confrontée de la manière la plus violente, dramatique et inhumaine au capitalisme barbare », tonne Séba.

Leave a comment