(Vidéo) Ses membres souvent arrêtés et brutalisés : Noo Lank brise le silence

La marche de la société civile, dimanche contre la vie chère, a été interrompue par la police. Certains membres de la société civile dont Guy Marius Sagna ont été violemment arrêtés et brutalisés. Le collectif Noo Lank qui a pris part à cette manifestation a déploré ces démarches policières qui n’oeuvrent pas en faveur des libertés. Son coordonnateur, Mourtalla Seck, lance un appelle aux autorités policières.

Regardez !

A.K.C – Senegal7