Accueil Actualités Vidéo – Violences policières: « Nio Lank » rappelle les citoyens tristement rendus célèbres...

Vidéo – Violences policières: « Nio Lank » rappelle les citoyens tristement rendus célèbres par les bavures policières

De Balla Gaye à Fallou Sene en passant par Abdoulaye Wade Yinghou, tué le 14 juillet 2010 par des policiers du commissariat de Yeumbeul, Dominique Lopy « torturé » à mort à la prison de Kolda en 2007, Mamadou Bakhoum retrouvé mort le 23 janvier 2009 dans les locaux de la brigade de gendarmerie de Karang, Pape Sarr Torturé et brûlé au poste de police du quartier Hamdallahi 4 de Sam-Sam entre autres, le Collectif « Nio Lank » a rappelé ce jeudi les citoyens tristement rendus célèbres par les bavures policières, actes de violence et tortures qui sont souvent restées impunis.

En un mois seulement, quatre cas de violences policières exercées sur des citoyens ont été notés. Il s’agit notamment

  • Cas de Guy Marius Sagna, qui allait juste pour déposer une lettre d’information, maltraité violemment et gardé à la police,
  • Cas de Ardo Gning, qui s’est fait arrêter et torturer puis accusé de détention de chanvre
  • Cas de y en a marre, qui va pour déposer une lettre à Orange et dont les membres ont été arrêtés et gardés à vue puis libérés sans suite
  • Cas d’Abdoulaye Touré, qui allait à un point de presse et s’est fait agresser par des GMI

Pour arrêter ce phénomène qui peut engendrer beaucoup de conséquences, le Collectif a décidé de mettre la pression aux autorités. Un observatoire des violences policières sera ainsi mis en place.

Regardez !

A.K.C – Senegal7

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici