Raabi  header

Vladimir Poutine lance une «opération militaire» en Ukraine, des explosions à Kiev

0

Dans une allocution non annoncée à la télévision, le président russe a par ailleurs demandé aux soldats ukrainiens de déposer les armes et promet de répliquer à ceux qui interfèreraient avec l’opération russe en Ukraine. La Maison Blanche a réagi aussitôt. Dans le même temps, des explosions ont été rapportées dans le centre de Kiev, la capitale ukrainienne, mais aussi dans plusieurs villes de l’est, notamment à Kramatorsk où notre correspondant affirme que « l’invasion de l’Ukraine a commencé ».

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé jeudi une opération militaire en Ukraine pour défendre les séparatistes de l’est du pays. « J’ai pris la décision d’une opération militaire », a-t-il dit dans une déclaration surprise à la télévision peu avant 3h GMT, dénonçant une fois encore un « génocide » orchestré par l’Ukraine dans l’est du pays, arguant de l’appel à l’aide des séparatistes annoncé dans a nuit et de la politique agressive de l’Otan à l’égard de la Russie et dont l’Ukraine serait l’outil.

Il s’est adressé aux militaires ukrainiens leur disant : « je vous appelle à déposer les armes », assurant qu’ils pourront alors « quitter le champ de bataille sans entrave ». Il a assuré ne pas vouloir « d’occupation » de l’Ukraine, mais sa « démilitarisation ».

Puis, il s’est adressé à ceux « qui tenteraient d’interférer avec nous (…) ils doivent savoir que la réponse de la Russie sera immédiate et conduira à des conséquences que vous n’avez encore jamais connues ».

« Je suis sûr que les soldats et officiers de la Russie rempliront leur devoir avec courage », a-t-il dit encore, « la sécurité du pays est garantie ».

Il n’a pas donné de précision quant à l’ampleur de l’opération militaire, si elle allait se limiter à l’est de l’Ukraine où si elle serait plus large.

Des explosions dans le centre de Kiev

De façon concomitante à l’intervention présidentielle russe, des explosions étaient entendues et rapportées par plusieurs médias dans la capitale de l’Ukraine. En témoigne l’envoyé spécial de CNN, Matthew Chance, sur le toit d’un immeuble, qui informe en direct avoir entendu « quatre ou cinq bang ».

Senegal7 avec RFI

 

Leave a comment