Accueil Actualités Wade et Sonko : L’assaut final contre le « Macky »   

Wade et Sonko : L’assaut final contre le « Macky »   

Wade;Sonko

Wade et Sonko. Le Pds et Pastef en osmose. Les deux partis politiques sont en train de faire force commune pour aller en guerre politique contre leurs camarades de l’opposition qui prennent part au dialogue initié par le chef de l’Etat, mais surtout, contre Macky Sall et son régime.   Respect du calendrier républicain.

Idrissa Seck, Malick Gakou, Mamadou Diop Decroix entre autres, ne font plus partie du combat que comptent mener Me Abdoulaye Wade et Ousmane Sonko. Farouches opposants au pouvoir en place, ils se démarquent du Front de résistance nationale (Frn) mise en place par l’opposition pour faire face à Macky Sall et à son régime, aussitôt après la Présidentielle de 2019.

 L’assaut final ! Les leaders du Pds et de Pastef veulent en découdre avec Macky Sall et son pouvoir. C’est pour cette raison qu’ils se rapprochent et faire front pour faire respecter le calendrier républicain. C’est en sens, qu’ils s’éloignent du Front de résistance nationale qui participe au dialogue national et politique.

Car, le parti Rewmi, le grand parti, Mamadou Diop Decroix pour ne citer que ceux-là, ont donné leur accord pour le report des élections locales.

Abdoulaye Wade et Ousmane Sonko se sont rencontrés jeudi. Et justement, ce Frn était au menu de leur «dialogue». Les leaders du Pds et de Pastef ne participent pas au dialogue national. Et ne cautionnent pas le «consensus fort» pour le report des Locales. Voilà quelques points de convergence entre les deux qui ont désormais des divergences avec ceux qui ont répondu à l’appel de du Président, Macky Sall.

Vers une solide alliance ?

La division de l’opposition et qui remonte à la Présidentielle du 24 février 2019 leur sera favorable dans la quête des alliances en direction des prochaines joutes électorales.

«J’ai beaucoup d’estime pour Ousmane Sonko», avait lâché Me Wade dans son discours à la permanence Oumar Lamine Badji. Voilà une perche que le leader de Pastef saisira selon nos confrères du quotidien pour un rapprochement avec celui qu’il considère comme étant «le meilleur Président parmi les quatre que le Sénégal ait connus».

Au sortir de la présidentielle avec un score 16% pour un néophyte politique, Ousmane Sonko a vu sa cote de popularité allée crescendo et tutoie ainsi Idrissa Seck qui était à sa 3ème Présidentielle et avec sa grande coalition.

Tout compte fait, Ousmane Sonko compte désormais aux côtés d’un Pds qui a décidé de rebondir après le boycott de la dernière présidentielle. Une véritable alliance qui donner du fil à retordre au pouvoir en place, mais aussi, ces retrouvailles entre le vieux et le plus jeune candidat à la dernière élection ont aussi et peut-être un air de revanche sur leurs alliés du Frn. Car, force est de reconnaitre que Wade et son parti ruminent toujours leur colère parce qu’estimant que ses alliés n’ont pas assez fait pour dénoncer l’invalidation de la candidature de Karim Wade et de Khalifa Sall.

Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici