Zappé à l’audience des thiessois au Palais : Sidy Makhtar Colly crie au scandale et invite Macky à le recevoir

La dernière audience accordée aux apéristes de Thiès n’a pas plu au porte-parole du « Mouvement Doggu pour le grand Sénégal » du DG de l’AIBD. En effet, Sidy Makhtar Colly a été zappé au moment où tous les responsables de l’APR Thiès ont été informés de la tenue d’une audience avec le président dudit parti, Macky Sall. Très en colère, il est monté au créneau pour dénoncer une « forfaiture ». Dans une note dont nous vous proposons l’intégralité, Sidy Makhtar Colly invite le président Macky Sall à le recevoir afin de dévoiler les vraies causes de la défaite de la coalition Benno Bokk Yakkaar (BBY) à Thiès et environs lors des dernières élections locales.

La volonté d’accompagner Macky Sall dans son projet de projection du Sénégal de l’émergence au double plan économique et social n’est plus à démontrer pour Sidy Mokhtar Colly président des ressortissants casablancais de Thiès et porte parole du Mouvement « Doggu pour le grand Sénégal » du Directeur général de l’AIBD, Doudou Ka (…..)crie au scandale d’être laissé en rade, un oubli réfléchi, écarté de l’audience que le président a accordé aux thiessois et aux nouveaux maires adhérents à l’Alliance pour la République. Des leaders locaux parmi lesquels ceux de la majorité sont plutôt préoccupés par leurs intérêts personnels que le triomphe du président Macky Sall et les élections locales l’ont démontré. Nous dénonçons cette pratique non voulu par le président. Tous unis que nous pensions reconquérir Thiès avec de nouvelles têtes, capables d’être l’avocat de Macky. Nous demandons à être reçus, pour dire les vraies causes de notre défaite à Thiès et environs, nous avons des axes de solutions aux différentes difficultés que nous allons vous soumettre. Nous n’acceptons pas l’injustice. Nous calmerons le désordre, oui nous disons non à la gestion solitaire de l’APR Thiès. Pourquoi choisir qui informer, il faut avoir le sens de la raison en informant tout le monde. Nous sommes tenus de dire non.

A.K.C – Senegal7