Accueil SOCIETE Ziguinchor/covid-19: Ces hommes politiques qui ont disparu sur le terrain

Ziguinchor/covid-19: Ces hommes politiques qui ont disparu sur le terrain

Au lendemain de la réélection de Macky Sall, certains responsables de la mouvance présidentielle se sont faits rares, laissant ainsi le terrain politique à l’opposition qui déroule sa stratégie en direction des joutes électorales locales.

«On ne sent plus la présence de tous ces leaders qui animaient la ville et même la région. La nature à horreur du vide. Depuis l’arrivée de la pandémie de la Covid-19, les leaders politiques de Ziguinchor ont disparu de la scène politique», a confié le vieux Sané.

A sa suite, un jeune étudiant qui s’intéresse aussi de la politique soutient : « les disparus de la scène politique en cette période de la pandémie ne savent pas que c’est dans les moments difficiles que l’on connait les vrais Hommes politiques. On ne sent plus la présence des responsables politiques comme le ministre, Benoît Sambou, président du CNDT, Doudou Ka, Administrer général du Fongip, Aminata Angélique Manga ministre conseiller, Mamadou Barry Directeur ANEV, le vieux Robert Sagna, Kéba Courfia Diawara, Innocence Ntap Ndiaye, Ansou Sané DG de l’ANRAC».

A en croire toujours le jeune Ibrahima Badji : « à Ziguinchor, on se demande où sont passés ces responsables politiques de la coalition présidentielle ? Certains même demandent à savoir pourquoi ils ont déserté leurs bases politiques en dépit de la Covid-19. Au moment où la population a besoin d’eux pour les actions sociales d’entre aides, de sensibilisations entre autres, ils les ont tournés le dos. C’est comme un capitaine qui déserte le bateau en pleine turbulence. Ils vont attendre l’approche de la campagne des élections locales, pour venir se manifester en humanistes, alors que dans les moments durs où les familles peinent à avoir de quoi vivre, on ne les voit pas du tout».

Malgré le vide constaté par ces observateurs avertis de la scène politique, force est de constater que quelques leaders politiques continuent d’occuper leurs postures dans la capitale du sud. Depuis l’arrivée de la pandémie, le député Maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé est l’un des rares hommes politiques le plus en vue au côté de sa population. Madame le ministre du Commerce et des PME, Aminata Assome Diatta, est aussi fréquente sur le terrain par des actions sociales.

Sur cette liste, s’ajoute Docteur Moussa Diedhiou, un homme sans porte feuille, membre de la coalition Benno Bokk Yakaar. Il se fait toujours remarqué par ses actions sociales et par des visites de courtoisie en faveur de la population depuis l’arrivée de la pandémie de la Covid-19. La liste est fermée par deux autres responsables politiques notamment Mamadou Lamine Diombera ancien Directeur du CROUZ et d’Ibrahima Mendy, DG à la direction de la statistique au Ministère de l’Agriculture. Ils mouillent aussi leurs maillots sur le terrain politique à Ziguinchor.

Quant à l’opposition, ce sont des responsables locaux qui se font entendre, en lieu et place des leurs leaders, abonnés absents dans la capitale du sud. C’est le cas du Pds du parti Rewmi et du Pastef.

Tout compte fait, la ville de Ziguinchor est politiquement submergée par la pandémie de la covid-19, notamment du côté de la coalition Benno Bokk Yakaar.

Certains ont tenu à expliquer cela par la sanction que le Président Sall a infligé à ses responsables dont certains ont perdu leurs postes, ce, après leur cuisante défaite lors de la dernière présidentielle.

Pape Ibrahima Diassy/ Sénégal7.

8 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici