L'Actualité en Temps Réel

Ibrahima Bakhoum : « Macky Sall a failli à sa promesse de clore définitivement la question du 3e mandat »

La débat sur une éventuelle troisième candidature du Chef de l’Etat Macky Sall est toujours d’actualité. Le journaliste et analyste politique Ibrahima Bakhoum a porté un regard lucide sur cette dynamique qui intéresse nombre d’observateurs de la scène politique nationale.

En effet le Doyen Ibrahima Bakhoum est convaincu que le Président Sall a failli à sa promesse faite aux sénégalais de clore définitivement le début du troisième mandat lors de son accession au pouvoir.

Ce en faisant en sorte que plus personne ne se  mette à poser la question. Il voulait l’évacuer pour de bon en appelant à un référendum en 2006.

« Ce débat- là avait fait perdre du temps au Sénégal entre 2011 et 2012.Le Président Sall avait estimé avoir réglé la question définitivement.2019 devrait être sa dernière candidature. C’est bien lui qui l’avait dit .Le reste, c’est la lecture de l’article 27 de la Constitution. Certains vous disent que la durée du mandat est de cinq ans.

Si la durée du mandat est de cinq ans, effectivement, on dit qu’il a fait son premier mandat de 2019 à 2024.C’est une lecture du premier alinéa de l’article 27.Le deuxième alinéa de l’article 27 dit : ‘Nul n’a le droit de faire deux mandats consécutifs.
« Maintenant il faut aller voir est-ce qu’il s’agit d’un mandat de 5ans ou est-ce que nul ne peut faire plus de deux mandats. Est-ce qu’un mandat, c’est à partir d’un décompte ou c’est à partir de la prestation de serment. Si c’est la prestation de serment devant le Conseil constitutionnel, oui le premier mandat de Macky Sall, c’est 2012.Et de 2019 à 2024,il va faire son second mandat » a expliqué Doyen Ibrahima Bakhoum,  sur les colonnes du journal le Témoin.

Assane SEYE-Senegal7