Accueil Actualités Affaire Darou Salam 2: Vers une campagne de boycott des produits Senico

Affaire Darou Salam 2: Vers une campagne de boycott des produits Senico

Le feu couve à Keur Massar à cause du foncier. D’ailleurs, les habitants du quartier Darou Salam 02 de la localité, en bisbilles avec le promoteur Abdoulaye Dia Pdg de Senico, envisagent de marcher jeudi prochain.

Les habitants du quartier Darou Salam 02 extension de la Commune de Keur Massar comptent battre le macadam jeudi prochain à Pikine pour dire non au promoteur Abdoulaye Dia qui veut démolir leurs maisons. Ils ont fait cette déclaration hier au cours d’une assemblée générale tenue en présence des responsables de Frapp et de Y en a marre qui comptent les soutenir dans leur lutte. «Nous allons marcher jeudi prochain contre cette injustice foncière dont nous sommes victimes. Pikine Tally Bou Mak sera le point de départ», menace le porte-parole du Collectif des habitants de Darou Salam 05 Marie Aw.

Des avis partagés par les activistes de Frapp et de Yen a marre qui mettent en garde contre toute interdiction de leur marche. Le coordonnateur de Frapp, Guy Marius Sagna, déclare : «Avec ou sans autorisation, nous allons marcher jeudi prochain à Pikine. Et nous mettons en garde le Préfet de Pikine pour lui dire que le coronavirus ne doit pas être un prétexte pour interdire la manifestation. Car il y a beaucoup plus de cas de coronavirus à Dakar qu’à Pikine. Aujourd’hui, nous sommes déterminés à faire face au «coronafoncier» qui gagne du terrain». Kilifeu de Y en a marre de renchérir. « Nous combattons la même cause qu’est l’injustice. Et s’il faut laisser des vies, on le fera car nous n’accepterons jamais que ces 245 maisons soient démolies. Donc, mobilisons-nous tous jeudi prochain contre l’injustice foncière». «On devrait assigner l’Etat du Sénégal pour complicité car ce sont ses fonctionnaires qui ont délivré les autorisations de construire depuis 2005», a martelé Guy Marius Sagna. « Le promoteur a proposé que l’on reste et qu’on lui paye une indemnité. Nous disons non à sa proposition», vitupère Marie Aw.

Campagne de boycott des produits Senico

Ces acteurs du mouvement citoyen appellent le promoteur à discuter avec les victimes pour trouver une solution. « Nous n’excluons pas une campagne de boycott des produits Senico. Nous disons donc au Promoteur Abdoulaye Dia de recevoir le Collectif de Darou Salam pour éviter un bras de fer. Car s’il veut s’attaquer aux intérêts des populations, nous mènerons une vaste campagne massive de boycott de ses produits », menace le coordonnateur de Frapp Guy Marius Sagna avant d’appeler à une mobilisation citoyenne de toutes les forces vives de Pikine pour la marche de jeudi prochain.

Maitre Mbaye Dieng, avocat d’Abdoulaye Dia: «Le Titre foncier appartient à Abdoulaye Dia qui l’a acheté auprès d’Abdoulaye Wade»

« Le Titre foncier 11847 Dp appartient à Abdoulaye Dia. Il lui a été vendu par l’ancien président de la République Abdoulaye Wade en 2014. C’est une superficie de 27 hectares», a fait savoir Maître Mbaye Dieng, avocat du promoteur Abdoulaye Dia dans un entretien qu’il avait accordé à l’As. « Mon client, après avoir acheté le terrain, a pris un géomètre agréé. Ce dernier a constaté qu’il y avait une occupation irrégulière de 05 hectares sur les 27 qu’il avait achetés. Ces 05 hectares étaient occupés par 245 personnes. Lorsque Monsieur Dia s’est rapproché d’eux, les occupants m’ont fait savoir que ces terrains ne font pas partie de Keur Massar mais plutôt de Tivaouane Peul», dit-il. « Par la suite, nous les avons assignés en justice. Le juge a commis un expert qui est parti sur le site pour faire des délimitations avant de livrer ses résultats. Ces résultats ont fait savoir que ces 245 personnes étaient établies sur le Titre foncier de mon client à savoir 11847 Dp. Par la suite, le juge a tranché pour nous donner raison dans cette affaire. Donc, ce terrain appartient à Abdoulaye Dia », a-t-il dit avant de manifester la disponibilité de son client à négocier avec le Collectif pour trouver des solutions.

Seneplus

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici