L'Actualité en Temps Réel

Affaire PAN : « L’Etat de droit n’est pas l’Etat de police… », (Ngouda Mboup)

Dans un post, mardi, Ngouda Mboup a manifesté son soutien au journaliste Pape Alé Niang. L’enseignant-chercheur en Droit public à l’Ucad estime qu’on ne peut reprocher aux journalistes de révéler des affaires au nom de l’intérêt général et de la transparence dans la gestion des affaires publiques inscrite dès le Préambule de la Constitution.

« L’Etat de droit n’est pas l’Etat de police encore moins l’Etat légal« , a posté le président de la Haute autorité de régulation du parti (HARP).

Liberté

« En montrant ce que cachent les gouvernements, les journalistes donnent un visage à notre liberté. La presse est l’œil permettant aux citoyens de voir et réclamer contre les représentants. Affaiblir l’œil, c’est rendre les citoyens aveugles et la démocratie« , a-t-il ajouté.

Lire aussi : Affaire Pape Alé Niang : Un Colonel assène ses vérités !

Presse

Selon Ngouda Mboup, l’étendue de la liberté de la presse ne peut et ne saurait dépendre de la volonté d’un gouvernement.
« La liberté de la presse donne son visage à la liberté tout court« , a précisé l’enseignant-chercheur. Qui conclut : « Informer n’est pas un délit ! »

Birama Thior – Senegal7