Accueil Actualités Affaire Teliko: L’UMS vent debout contre le ministre de la justice

Affaire Teliko: L’UMS vent debout contre le ministre de la justice

Le bras de fer se poursuit entre l’Union des magistrats du Sénégal et le ministre de la justice Me Malick Sall. La « guerre » entre les deux partie s’intensifie. Pour l’organisation regroupant les juges, Me Malick Sall est entrain de faire des pieds et des mains pour anéantir leur association et son président Souleymane Téliko.

Le président de l’Ums est convoqué à comparaître le 30 novembre prochain devant le Conseil de discipline. L’organisation y voit une volonté manifeste du ministre de la justice de condamner leur président Souleymane Téliko « en dépit de la vacuité du dossier ».

« Le bureau constate avec étonnement que loin de se limiter à des indications procédurales, la lettre du ministre constitue un véritable réquisitoire à charge contre le président Téliko et une immixtion grave et injuste dans la procédure en vue d’influer le conseil », dénonce l’UMS qui constate dans le même temps que « le contenu de la lettre de réponse de Me Malick Sall à l’Union internationale des magistrats a été rendu public. »

Une attitude jugée contraire à la neutralité, la retenue et le respect de la présomption d’innocence. Principes attendus de la tutelle incarnée par Me Malick Sall.

Ainsi, considérant que c’est l’avenir de l’association qui est en danger avec cette procédure, l’Ums appelle tous ses membres à une mobilisation à la hauteur du défi.

A.K.C – Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici