Accueil Actualités Affaire Téliko: Me Doudou Ndoye prêt à jouer la médiation

Affaire Téliko: Me Doudou Ndoye prêt à jouer la médiation

L’ancien ministre de la justice, Me Doudou Ndoye est disposé à jouer la médiation dans le bras de fer qui oppose l’Union des Magistrats du Sénégal (UMS) et le Conseil Supérieur de la Magistrature et singulièrement entre le Président de l’UMS, Souleymane Téliko et le Ministre de la justice, Me Malick Sall.

Va-t-on vers la fin du bras de fer entre l’UMS et le ministère de la justice ? C’est en tout cas ce qui se dessine eu égard aux missions de bons offices qui pourraient s’inviter dans ce différend. En effet, Me Doudou Ndoye, ancien Garde des Sceaux propose de jouer les bons offices dans cette affaire.

L’ancien ministre de la justice souligne tout de même qu’il faut une réforme  institutionnelle visant à garantir l’indépendance de la magistrature en particulier et de la justice en général.

Convaincu qu’une issue heureuse pourrait être trouvée, Me Doudou Ndoye assure avoir la solution. A l’en croire, celle-ci sera certainement recevable auprès du Chef de l’Etat Macky Sall, par ailleurs Président du Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM).

Pour rappel, le juge Teliko est aujourd’hui poursuivi par le Garde des Sceaux pour un commentaire sur l’affaire Khalifa Sall qu’il aurait fait et qui est aux antipodes de son serment de magistrat.

Me Doudou Ndoye qui est un homme du sérail judiciaire pétri d’une solide expérience gouvernementale pourrait sauver la mise dans cette situation qui n’augure rien de bon pour le Sénégalais pour qui le Droit est rendu. Même si d’aucuns présument des relents politiques dans cette affaire, il reste qu’on ne peut juger que de ce qui relèverait de la loi. Mais last but least, Me Ndoye pourrait relever le défi d’apporter une solution qui serait bénéfique à la démocratie sénégalaise.

Pourvu que les  hautes autorités ne lui tiennent pas rigueur dans sa volonté de décanter la situation.

A.K.C – Senegal7

 

3 Commentaires

  1. Si la médiation doit servie à laisser la justice comme telle: politisée et injuste, elle est inutile.
    L’ums doit profiter de cette aberration avec ce ministre incompétent pour exiger une justice totalement indépendante, au grand bénéfice du pays et de la dignité des magistrats.
    Pas de compromission ou le ministre doudou ndoye sera considéré alors comme un complice pour les objectifs du président inavouables du president macky sall.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici