L'Actualité en Temps Réel

Après un échec en finale, le contrat de Aliou Cissé pas prolongé

0

Le contrat de Aliou Cissé n’a pas été renouvelé. C’est l’information qui fait l’effet d’une bombe du côté du Sénégal. Le sélectionneur national est dans l’imprécis depuis la fin de la Coupe d’Afrique des Nations.

Aliou Cissé pas encore confirmé

De sources fédérales, aucun contrat n’a été signé depuis celui d’avant Coupe d’Afrique des Nations. Ainsi, la prolongation et la revalorisation dont la presse sénégalaise a fait état aux lendemains de la finale perdue face à l’Algérie ne sont pas avérées.

Il est établi que les deux camps n’ont pas communiqué officiellement sur un tel accord depuis que la rumeur est née. Aliou Cissé n’a donc pas rempilé à la tête de la sélection sénégalaise, renforcent nos confrères de emedia.

Pourtant, le ministre vote Aliou Cissé

Le patron du Sport sénégalais, invité du Grand Jury de la Rfm le dimanche 21 juillet, avouait que « l’objectif était le trophée, et c’est prématuré d’en parler. Mais je suis satisfait de ce qu’a fait Aliou Cissé. Je réitère mon soutien, en tant qu’Etat, au sélectionneur national, car le bilan de notre participation à la CAN est globalement satisfaisant. La défaite en finale n’est plus amère car le peuple l’a déjà consommée ».

En outre, Matar Ba n’excluait pas une augmentation du salaire du coach, qui perçoit 15 millions francs CFA par mois. « Nous n’avons pas d’objections pour augmenter le salaire d’Aliou Cissé. Si les conditions financières le permettent, nous le ferons », promet-il.

Le Président de la Fédé’ aussi….

A l’instar du ministre sénégalais des Sports, Matar Ba, qui avait manifesté toute sa confiance au sélectionneur, Senghor en fait de même. Dans un entretien publié par Jeune Afrique, le président de la FSF rend public sa décision sur l’avenir d’Aliou Cissé.

« Il n’y a aucune raison de ne pas continuer avec lui. Depuis sa nomination en février 2015, nous avons participé à deux CAN et à la Coupe du monde 2018. Notre objectif est bien sûr de remporter un jour la CAN. Il est aussi d’assurer notre présence en phase finale de chaque compétition de manière régulière. Nous avons misé sur la stabilité», a fait savoir Augustin Senghor.

IBRAHIMA/SENEGAL7

laissez un commentaire