Après une panne qui a secoué le monde : Faut-il casser le monopole de Facebook ?

La récente  panne de Facebook et ses filiales WhatsApp et Instagram a fini d’installer kes utilisateurs de ces réseaux sociaux dans une dépendance tr-s risquée. Les Gouvernements Américains et Européens ont dès lors compris que c’est un danger de laisser facebook « diriger » le monde à sa guise sur le plan informationnel. Faut-il donc rejoindre Frances Haugen qui plaide pour la fin du monopole de Facebook.

En Europe et aux États-Unis, des débats sont en cours pour casser le monopole de Facebook en lui interdisant de détenir ces différentes applications.

Un enjeu important pour Camila Mont’Alverne : « Quand on considère que ces plateformes ont un impact non seulement sur la manière de s’informer des individus, mais aussi sur leur façon de gérer leur entreprise, car certains utilisent WhatsApp pour échanger avec leurs clients ou obtenir des paiements, c’est un problème qu’une seule compagnie les détiennent toutes.

» Reste que les lois peinent à suivre et que la fin du monopole de Facebook ne semble pas encore d’actualité, bien que les témoignages des lanceurs d’alertes comme Frances Haugen pourraient pousser les gouvernements à légiférer.

Assane SEYE-Senegal7