Clédor Ly: « Le juge ne peut plus maintenir Khalifa en prison sous peine de violer son immunité parlementaire »

0

La requête en annulation de la procédure initiée contre Khalifa Sall et Cie était une fausse alerte. Ses avocats ont déposé hier une demande de liberté d’office. Me Ciré Clédor Ly s’y explique.

« La demande de liberté d’office sera déposée d’ici 18 heures. Donc, c’est en voie de finalisation avec son élection et les résultats du Conseil constitutionnel. Le juge d’instruction ne peut plus le maintenir en détention sous peine de violer son immunité parlementaire. Ce dont il était question, c’était, d’une part, la demande en annulation de l’ensemble de la procédure que nous avions introduite devant la cour suprême et le respect des droits électoraux de Khalifa Sall. Demande qui avait été formulée devant la Cour d’appel compétente en matière électorale. Il s’est trouvé que pour ce qui est de la Cour suprême, c’était une fausse alerte. La procédure n’était pas programmée et n’est d’ailleurs pas programmée pour tout le mois d’Aout. Peut-être au mois de septembre elle sera programmée », a soutenu Me Ly sur les colonnes du journal Libération.

Senegal7.com

Leave a comment