L'Actualité en Temps Réel

Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye : « Le handicap ne doit pas être perçu comme une fatalité »

Le Ministre de la Santé et de l’Action sociale, Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye a présidé ce samedi 03 Décembre à Fatick la cérémonie de la 30e édition de la Journée internationale des personnes handicapées .

Voici, le communiqué du ministère de la Santé et de l’Action sociale
« Cette cérémonie est le lieu pour Madame le Ministre de la Santé et de l’Action sociale de soutenir que cette cérémonie au-delà de la sensibilisation, constitue un cadre privilégié pour faire l’état des lieux des politiques publiques relatives au handicap. Mais aussi une occasion de procéder au lancement de la 9e édition de la Semaine nationale des Personnes Handicapées en application de l’article 45 de la loi d’orientation sociale relative au handicap.
« le handicap ne doit pas être perçu comme une fatalité car « résultant souvent d’un problème de santé et de divers facteurs personnels et environnementaux » soutiendra Dr Marie Khemesse Ngom Ndiaye.
La Journée internationale des Personnes handicapées, à savoir « Des solutions transformatrices pour un développement inclusif : le rôle de l’innovation pour alimenter un monde accessible et équitable », est le thème de la présente édition qui, selon l’autorité , s’inscrit en droite ligne avec la vision du Chef de l’Etat conformément au Plan Sénégal Emergent PSE dont l’axe II porte sur la protection sociale.
Il est aussi rappelé lors de cette journée internationale qu’au titre des mesures juridiques, la loi d’orientation sociale connait aujourd’hui un début d’application à travers la signature de deux (02) décrets d’application relatifs à la carte d’égalité des chances, à l’éducation spéciale et la réadaptation à base communautaire. Et comparer aux dix dernières années de belles perspectives s’annoncent avec notamment : l’extension du programme de la carte d’égalité des chances, la mise en œuvre d’un nouveau plan d’action national sur le handicap sur la période 2022-2026, la mise à l’échelle de la stratégie de communalisation de la gestion du handicap… »

A LIRE AUSSI : MINISTÈRE DE LA SANTÉ : DIOUF SARR A PASSÉ LE TÉMOIN À DR MARIE KHÉMESSE NGOM NDIAYE