L'Actualité en Temps Réel

Elections législatives à kaolack : APR Sibassor  se range  du côté  de Mimi Touré

0

Aminata Touré  comme présidente de la prochaine législature pour une rupture à l’image de la politique du Chef  de l’Etat. La demande est  de la convergence  des jeunes   et cadres républicains de la commune de Sibassor dans la région de Kaolack. L’entité a choisi le week-end pour sensibiliser la population à retirer les cartes nationales d’identité mais aussi à une inscription massive sur les listes pour ceux qui ne l’ont pas encore fait. Et de demander aux acteurs politiques locaux de  prendre en compte les maux de la localité.

Les élections   continuent de mobiliser dans les différentes formations politiques. L’opposition  et la mouvance présidentielle jouent encore  les cartes des  stratégies. Ce, dans les différentes localités sur l’étendue du territoire national.   C’est le cas dans la région de Kaolack où la commune de  Sibassor  s’est distinguée ce week-end.  Une  vaste mobilisation, orchestrée par la convergence des jeunes et cadres de Sibassor.  Ces derniers  ont opté  pour la sensibilisation à l’inscription massive sur les  listes électorales.

Mieux  sans détours,  ces jeunes  optent pour  une assemblée nationale  de rupture avec à la tête, l’envoyée spéciale  du chef de l’Etat Aminata Touré  Dite Mimi.

Dans la même  dynamique, la convergence des jeunes  et cadres  de l’APR  à Sibassor  attend de voir  l’implication  des    fils  de cette localité  dans la concrétisation du programme  de politique de   développement du pays, matérialisé dans le plan Sénégal émergent (Pse). Un  rappel  qu’ils font au chef  de l’Etat. «  Les jeunes et cadres  de Sibassor travaillent pour le parti, et, en militants disciplinés, demandent ainsi  l’intégration de la jeunesse de Sibassor à la prochaine législature qui doit être une assemblée de rupture avec les hommes qu’il faut à la place qu’il faut » explique le docteur Diop.

Senegal7

laissez un commentaire