Guerre en Ukraine: Combats en cours à proximité de Kiev

0

Ce jeudi 24 février, le président russe Vladimir Poutine a annoncé une « opération militaire » en Ukraine. Dès le petit matin, de puissantes explosions ont retenti dans plusieurs villes, dont Kiev. Les Ukrainiens subissent une « invasion de grande ampleur ». 

Suivez  les dernières informations  de RFI minute par minute

 

Les points essentiels :

► Le président russe Vladimir Poutine a annoncé lors d’une intervention télévisée jeudi très tôt avoir autorisé une opération militaire spéciale en Ukraine. « Nous nous efforcerons d’arriver à une démilitarisation et une dénazification de l’Ukraine », a-t-il déclaré.

►L’armée russe, qui dit viser les sites militaires ukrainiens, a affirmé avoir détruit les systèmes de défense anti-aérienne et mis « hors service » les bases aériennes de l’Ukraine. Elle a annoncé que les séparatistes prorusses de l’est de l’Ukraine ont réalisé des gains territoriaux. Des combats sont en cours dans plusieurs régions du pays, et notamment dans la région de Kiev.

► L’Ukraine a rompu ses relations diplomatiques avec la Russie. « Pas de panique », « nous allons vaincre », a affirmé le président ukrainien Volodymyr Zelensky dans une adresse à la nation.

► Un sommet de l’Otan se tiendra vendredi en visioconférence.

 Les sanctions seront « à la hauteur de l’agression, nous serons sans faiblesse », a déclaré le président français Emmanuel Macron.

 

Les horaires sont donnés en temps universel (TU)

14h56 : La République Tchèque cesse de délivrer des visas aux citoyens russes, annonce le Premier ministre.

14h50 : Combats à Tchernobyl, près du dépôt de déchets nucléaires où les forces russes ont pénétré depuis la Biélorussie, annonce le conseiller du ministère de l’Intérieur Anton Guerachtchenko. « Les troupes des occupants sont entrées depuis la Biélorussie dans la zone de la centrale de Tchernobyl. Les membres de la Garde nationale qui protègent le dépôt opposent une résistance obstinée », a-t-il écrit sur Telegram.

14h43 : Des rassemblements ont lieu à Berlin, Paris, Varsovie, La Haye, Dublin ou encore Beyrouth ou Tokyo pour protester contre l’invasion russe de Ukraine. 

14h40 : L’Union européenne convoque l’ambassadeur russe.

14h28 :  L’Union européenne est « pleinement préparée » à accueillir des réfugiés ukrainiens fuyant l’offensive russe, qui sont « les bienvenus », déclare la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen. L’Ukraine bénéficiera d’un soutien financier accru, en plus de l’aide financière de 1,2 milliard d’euros qui est disponible actuellement, a-t-elle souligné.

14h19 : Des combats sont en cours pour le contrôle d’un aéroport militaire de Gostomel, près de Kiev, annonce le chef des armées ukrainiennes Valery Zaloujny. Des images sur les réseaux sociaux montrent qu’il a fait l’objet semble-t-il d’une attaque par de nombreux hélicoptères. La situation est également « tendue » dans le sud du pays où des combats sont menés pour les villes de Guenitchesk, Skadovsk et Chaplynka, dans la région de Kherson, près de la Crimée, a-t-il ajouté.

13h59 : Les sanctions contre la Russie « limiteront considérablement » son accès aux marchés internationaux, européens et américain, avertit Robert habeck le ministre allemand de l’Économie et du Climat.

13h57 : L’armée russe dit avoir détruit 74 installations militaires terrestres, dont 11 aérodromes.

13h28 : Les autorités russes promettent des sanctions en cas de manifestations antiguerre. Dans plusieurs villes d’Europe et du monde, des manifestations spontanées ont eu lieu pour appeler à la paix.

Dans la matinée, une manifestation a eu lieu devant l’ambassade de Russie à Paris pour protester contre l’invasion de l’Ukraine. Parmi les manifestants, deux candidats à la présidentielle française Yannick Jadot et Christiane Taubira.

Assane SEYE-Senegal7

 

Leave a comment