L'Actualité en Temps Réel

Guerre en Ukraine : Poutine veut-il appuyer sur le bouton nucléaire comme l’avait fait Truman ?

0

On a beau être surarmé et  être une puissance militaire mais il ya une chose qu’on ne peut jamais vaincre, la détermination d’un peuple à résister à l’oppression à l’instar de l’Ukraine envahie par une Russie aux actes démesurées qui risquent de perdre son Président Vladimir Poutine.

La première guerre mondiale avait été déclenchée par un étudiant à Sarajevo.La seconde guerre mondiale par Hitler  qui s’était donné comme objectif de « nazifier » une partie du monde.Des millions et des millions de personnes ont péri dans ces tragédies dont les séquelles sont toujours là.

Un nouvel ordre mondial a été institué et l’Onu s’est substitué à la SDN pour régir le monde  pour une stabilité durable. Mais la bombe atomique lancée par Truman le 06 août 1945  était plus qu’une arme de destruction massive, c’était une arme psychologique utilisée  au maximum pour persuader l’empereur  et le peuple japonais de capituler à l’époque.

Un vrai désastre puisque les séquelles sont toujours au Japon même si par ailleurs, les Japonais sont parvenus à surmonter cette catastrophe nucléaire. Aujourd’hui, avec l’invasion Russe sur l’Ukraine, Poutine qui croyait en finir avec ce pays en l’annexant en une journée va devoir revoir ses plans.

Car, il a déjà accusé un échec cuisant face à 44 millions d’Ukrainiens prêts à tout pour préserver leur patrie. Et le nombre de militaires russes morts depuis le début du conflit démontre à suffisance que Poutine a perdue la guerre  face à l’Ukraine.

Et en dehors des sanctions politiques et économiques que cette puissance essuie des Européens et des Américains, la défense Européenne a décidé d’acheter des armes super puissants et des avions de combat qu’elle va livrer au Président Ukrainien.

Une phase décisive du conflit qui pousse Vladimir Poutine à agiter l’arme nucléaire mais sur qui ? De toute évidence, Poutine ne va jamais attaquer les pays qui détiennent la bombe nucléaire. Ce qui signifie qu’il l’agite face à l’Ukraine. Si tant est que ce pays fait partie de l’Otan, Poutine aura affaire à l’Europe.

Et donc, il risque de se voir lui aussi infliger la bombe nucléaire s’il passe à l’acte. Ce qui reste sûr, c’est qu’un nouvel ordre mondial se dessine après celui de l’après 1945 si la troisième guerre mondiale n’est pas en train de se profiler. La leçon a retenir à l’évidence, c’est que tout peut arriver  sur cette planète-terre, surtout avec Poutine !

Assane SEYE-Senegal7

laissez un commentaire