Accueil Actualités Le Synpics, le Cdeps et  » Reporter Sans Frontières  »...

Le Synpics, le Cdeps et  » Reporter Sans Frontières  » exigent la libération de Cheikh Yerim Seck

Cdeps

C’est une véritable levée de boucliers et de principes autour de l’arrestation de Cheikh Yerim Seck.

En effet différentes organisations  de journalistes et de patrons de presse ont marqué toute leur solidarité au journaliste, arrêté dans le cadre de l’affaire dite « Batiplus ».

Le Syndicat national des professionnels de l’information et de la communication (Synpics) en rapport avec la Fédération Internationale des Journalistes (Fij), »Reporters Sans Frontières », a  rappelé, dans un communiqué, que  » les délits de presse présumés ne devraient pas faire l’usage de mesures de privations de liberté ».

Le Comité de protection des  journalistes de (Cpj) et le Conseil des diffuseurs et éditeurs de presse du Sénégal (Cdeps) qui suivent cette affaire avec beaucoup d’intérêt, affirment de leur côté faire du respect de la liberté de presse un objectif, relate le journal Observateur.

« Cheikh Yerim est accusé de divulgation  d’informations contradictoires avec le contenu d’un procès verbal d’enquête sur l’affaire dite « Batiplus ».

Son audition a essentiellement tourné sur la source desdites informations et les preuves y afférentes », explique Bamba Kassé.

Le Secrétaire général du Synpics a ainsi tenu à rappeler quelques principes de base : « La protection des sources d’information du journaliste est à la base de la liberté de la presse et constitue un pilier essentiel de la déontologie journalistique.(…).

Assane SEYE-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici