L'Actualité en Temps Réel

Liga : le FC Barcelone perd deux points sur le terrain du Séville FC

1

Le FC Barcelone pouvait prendre un peu plus le large ce vendredi en tête de la Liga. Il fallait pour cela s’imposer sur le terrain du FC Séville mais Lionel Messi et ses coéquipiers n’ont pas su faire la différence. Un match nul et vierge (0-0) qui ne restera pas dans les annales.

Le FC Séville recevait le leader de la Liga, le FC Barcelone, ce vendredi soir (22h) dans son Stade Ramón Sánchez Pizjuán. Une rencontre de très haut niveau à gros enjeu pour les deux formations. Le Barça se devait de gagner pour distancer le Real Madrid à cinq points en tête de la Liga alors que les locaux, emmenés par un grand Lucas Ocampos, avaient l’occasion de consolider leur troisième place au classement, synonyme de qualification pour la Ligue des Champions. Pour ce choc, Quique Setién présentait un 4-3-3 classique. Une seule grosse surprise à signaler, Antoine Griezmann figurait sur le banc alors que Martin Braithwaite était associé à Luis Suarez et Lionel Messi sur la ligne offensive. Un 4-3-3 également pour les Sévillans. Les deux anciens de Ligue 1, Diego Carlos et Jules Koundé prenaient place dans la charnière centrale. Sur le front de l’attaque, Ocampos accompagnait Luke De Jong et Munir El Haddadi, l’ex-joueur du Barça.

Le Barça débutait la rencontre pied sur le ballon et faisait ses premières approches sur le but gardé par Tomas Vaclick. Le portier andalou faisait d’ailleurs un premier arrêt sur une frappe trop centrée de Luis Suarez (3e). Quelques minutes d’observation pour les deux formations, puis la première occasion pour le FC Séville (11e). A la retombée d’un coup-franc qui n’avait rien donné, Jules Koundé, aux abords de la surface, croisait une frappe du pied droit mais le ballon frôlait le poteau droit de ter Stegen. Le tireur enfilait le costume du sauveur dix minutes plus tard. Sur un coup-franc botté par Lionel Messi devant la surface, l’ancien élément des Girondins de Bordeaux placé sur la ligne de but enlevait le cuir de la tête alors que celui-ci filait tout droit en lucarne. Les Catalans faisaient monter la température sur le rectangle vert. Bien décidés à faire la différence, ils se projetaient vers l’avant et Ivan Rakitic trouvait le petit filet extérieur du but sur une frappe à ras de terre hors de la surface (25e).

Un Barça brouillon s’emmêle les pinceaux en Andalousie

Pris de vitesse dans tous les aspects du jeu, les hommes de Julen Lopetegui soufflaient pour leur plus grand bonheur lors de la « cooling break » à la demi-heure de jeu. Les Blanquirrojos se montraient trop timides sur leurs rares incursions dans le camp barcelonais. Mais ils débutaient le deuxième acte avec de bien meilleures intentions. En témoignent les frappes puissantes de Lucas Ocampos (53e) et Munir El Haddadi (57e) dans la surface et sur lesquelles ter Stegen était contraint de s’employer. Le FC Barcelone était bousculé, Quique Setién décidait alors de faire un changement pour que ses hommes reprennent le contrôle du jeu. C’est Arthur Melo qui faisait son entrée à l’heure de jeu à la place d’un Martin Braithwaite qui n’a pas eu l’opportunité de se montrer dans cette rencontre. Toujours autant effacés, les Blaugranas n’arrivaient pas à enchaîner les passes pour aller inquiéter un bloc sévillan bien solide.

Ils s’en remettaient ainsi aux coups de pied arrêtés et au pied gauche de leur génie argentin. Sur coup-franc, Lionel Messi obligeait Tomas Vaclick à réaliser un arrêt pour conserver le score de 0-0 (73e). Conscient que le jeu de son équipe ne lui permettrait pas de l’emporter, Quique Setién faisait ensuite rentrer Antoine Griezmann, qui disposait donc d’un quart d’heure pour tenter de débloquer la situation. Dans le camp adverse, Lucas Ocampos encore lui s’essayait à la frappe dans la surface mais ter Stegen stoppait le ballon sans trop de soucis (82e). Les Catalans obtenaient une première et dernière grosse occasion dans cette deuxième période. Luis Suarez voyait son ballon botté du plat du pied fuir le cadre, de peu au-dessus de la barre transversale (87e). Le temps défilait et l’arbitre de la rencontre José Luis González González siffait la fin de la récréation. Sur la pelouse du Stade Ramón Sánchez Pizjuán, un FC Barcelone en manque d’inspiration perdait deux très points très importants dans la course au titre et laissait donc la possibilité au Real Madrid de revenir à égalité de points. Les Madrilènes devront pour cela s’imposer sur le terrain de la Real Sociedad dimanche (22h).

Senegal7 avec Foot mercato

Afficher les commentaires(1)