Accueil Actualités Médiatisation de la lettre circulaire du Procureur Général : La Police et...

Médiatisation de la lettre circulaire du Procureur Général : La Police et la Gendarmerie en colère

Procureur

Sous le sceau de l’anonymat, la police et la gendarmerie ne sont pas du goût de la manière dont le Procureur Général de la Cour d’Appel de Dakar a médiatisé sa lettre-circulaire leur interdisant de traiter les affaires civiles.

En effet les pandores et les limiers ne sont pas du tout contents car ils estiment que le Procureur général aurait pu les convier à un panel de mis à niveau mais il a opté médiatiser l’affaire  jetant ainsi le discrédit sur leurs institutions.

Très en colère, ces hommes en tenue estiment par ailleurs que s’ils arrêtent de régler ces affaires civiles, les conséquences ne se feront pas attendre. D’ailleurs, dès l’annonce de cette lettre-circulaire, avancent-ils, toutes les affaires civiles ou commerciales ont fait l’objet de rejet systématique.

Ces affaires civiles portent sur des retards ou arriérés de paiement de loyer ou de remboursement de dettes, entre autres. Selon  nos sources, beaucoup d’affaires civiles ou commerciales ont été résolues en un temps record dans les locaux de la police ou de la gendarmerie.

Assane SEYE-Senegal7

1 COMMENTAIRE

  1. Moi je soutiens Police et Gendarmerie.
    Des gens passent leur vie comme la cigale, parfois en se voulant.
    La fourmi qui prépare l’avenir de ses enfants prefere manger du sombi, avoir une maison et ajouter un étage, parfois deux avant retraité.
    Maintenant cette fameuse loi de Macky Sall est venue les pénaliser en publiant que ces blogueurs ont aussi les problèmes des locataires a part le tout !
    Manger, transporter, soigner, eau et l’électricité qui bouffent ces recettes…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici