Quiproquos à la barre-La défense s’emporte : Demba Kandji suspend l’audience

1

Les avocats de la défense comme de la partie civile rivalisent d’ardeur autour de la procédure à adopter pour dire le droit. La défense parle de violation manifeste de leur droit, la partie civile soutient le contraire. Au finish, le Président Demba Kandji a suspendu la séance.

Me Konate » l’irrégularité ne peut être corrigé qu’en renvoyant le procès dit-il avant de demander au président s’il va continuer dans « cette série de violation des droits de la défense ». Pour conclure, Me. Konte à dit au président de demander verbatim au procureur de reprendre la procédure.

Me Ousseynou Fall quant à lui a haussé encore le ton. « Nous serons ferme à toute perpétuation de violation des droits de la défense. Et notre client Khalifa Sall ne va pas faire les frais des turpitudes de Monsieur le procureur. S’appuyant sur l’Article 563 du code de procédure pénale, il tape sur la table pour dire que la procédure est bourrée de « carence ». Une attitude qui distrait la salle d’audience obligeant au président de sommer au public de garder la sérénité. Mais au final, le président Demba Kandji n’a dû son salut que de suspendre l’audience.

Show Comments (1)