Accueil Actualités Sénégal : Une Assemblée Nationale de règlements de compte et non de...

Sénégal : Une Assemblée Nationale de règlements de compte et non de rupture

Sénégal

Le Sénégal sous Macky est caractéristique d’un pouvoir qui verse dans la politique politicienne et qui est incapable de se sortir de ce cercle vicieux. En effet depuis son accession à la tête du pays, le régime de Macky Sall s’est signalé dans des broutilles politiciennes qui n’ont aucune incidence positive dans la vie de nos compatriotes.

Le Sénégal sous Macky n’a jamais été aussi malheureux. La preuve, la bombe foncière est en train d’empoisonner la vie de nos compatriotes qui voient de hautes personnalités et des gens puissants venir leur ravir leurs terres sans autre forme de procès.

Que ce soit sur le littoral, à Rufisque, à Tivaouane peulh, à Ndengler ou en Casamance, entre autres localités, le foncier est devenu le goulot d’étranglement d’un pouvoir qui ne fait rien pour régenter ce secteur.

Ceux qui bénéficient de l’onction du pouvoir en profitent pour s’accaparer des terres afin de construire leurs empires.

Et ce, au nez et à la barbe de la loi censée régenter ce secteur envahis par de nouveaux hommes d’affaires peu soucieux de l’avenir de notre pays.

L’Assemblée Nationale qui est censée contrôler le travail gouvernemental, et légiférer sur des questions qui protègent nos populations ,préfère se livrer à des règlements de compte politiques à l’instar de l’affaire Moustapha Cissé Lô.

Ce dernier risque de passer devant la guillotine de l’Assemblée Nationale pour avoir osé insulter des proches du Chef de l’Etat.

Présentement, tout est fin prêt au sein de l’hémicycle pou le mener à l’abattoir. Combien de fois les sénégalais ont assisté en direct de la télévision des députés se donner des coups de poing et s’insulter en pleine plénière ?

Cela démontre que l’Assemblée Nationale est très diligent s’agissant de règlements de compte politiques mais s’il s’agit de suggérer des propositions de loi ou des projets de loi gouvernementaux pour protéger nos populations contre les spéculateurs fonciers, elle lâche du lest.

Voilà en miniature comment se comporte le pouvoir de Macky qui ne cesse de chanter l’émergence dans un pays à genoux. Triste Sénégal. Diantre !

Assane SEYE-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici